Biographie                                                                                                           précédent - suite
Durant l'été 1956 il réalise 12 voies prestigieuses dans les Dolomites, dont la célèbre "Comici" à la Cima Grande di Lavaredo. En un an, il est donc passé des petites voies de 3e degré, escaladées en second, aux voies de 6e degré grimpées en tête !...

L'année suivante débuteront les premières grandes voies en solitaire.

Cette époque marque pour Claude le véritable début d'une passion exacerbée pour la montagne, passion tellement exigeante qu'entre elle et lui il n'y aura désormais plus aucune place pour rien d'autre, à l'exception d'un immense amour pour les livres, domaine où, en parfait bibliophile, il se distinguera tant par son érudition que par une maniaquerie excessive.
 
Claude avait effectué ses études secondaires en section classique "latin-grec" dans des collèges catholiques (chez les bénédictins d'abord, chez les jésuites ensuite). Son esprit frondeur lui avait valu deux renvois :
la première fois parce que, après un certain nombre d'incidents, il avait été pris en flagrant délit de mauvaise lecture (Victor Hugo), la seconde fois à cause de son comportement rebelle.
 
Il renonce, pour se consacrer totalement à la montagne, à poursuivre des études supérieures universitaires. Il se détourne rapidement, pour la même raison, du monde professionnel, après une brève et désastreuse expérience comme employé dans un bureau.
Pur amateur, refusant le sponsoring, il devra, durant toute sa vie, se débrouiller avec des moyens financiers forcément très limités (provenant tantôt de petits boulots occasionnels, tantôt de la revente de livres acquis dans des bouquineries et soigneusement restaurés par lui). Psychologiquement et moralement, il souffrira beaucoup de la dépendance financière qu'il devra toujours subir vis-à-vis de ses parents.

En 1958, il accomplit son service militaire (service obligatoire à l'époque).

Au fil des années, son activité alpine devient rapidement impressionnante ; il accumule les ascensions de très haut niveau, soit en solitaire, soit en compagnie de quelques-uns des meilleurs grimpeurs de l'époque, surtout dans les Dolomites, son terrain de prédilection : Civetta, Brenta, Lagazuoi, Marmolada, Sella...
designed by mattdem | www.matthieudemeter.be